• Charlotte Lardery

1 FEMME 1 SAGE-FEMME

Avant j’étais sage-femme hospitalière.

Avant je prenais en charge 3, 4 parfois 5 couples en même temps en salle d’accouchement.

Avant j’étais décrite comme efficace, performante: j’arrivais à peu près à avoir tout sous contrôle.

Mais le « à peu près » était là....

Une nuit j’étais seule et les 4 salles d’accouchement était occupées. Un bébé était en train de naître.

Je l’accueille avec le maximum de douceur malgré l’agitation qui m’habite due à la charge de travail. Lorsque je sors de cette salle, je vais voir la femme d’a côté qui était en cours de déclenchement. Et là, je découvre sur le tracé que le coeur de son bébé avait ralentit très bas pendant 8 minutes en mon absence. 8 longues minutes. Puis il avait récupéré spontanément.

Si on l’avait vu, on aura fait une césarienne en urgence. Quelle chance qu’il ait récupéré...

Oui la nature est bien faite.

Oui les accouchements se font depuis que le monde est monde.

Oui cela se passe majoritairement très bien.

Et Oui ce bébé aurait pu ne pas survivre parce que je n’étais pas là pour voir sa détresse!

Le système actuel surfe sur la chance. Cette nuit, ce bébé, ce couple et moi, nous avons eut de la chance.

La naissance n’est pas un jeu. Laissons nous surveiller correctement l’arrivée au monde de ces bébés.


Seul le « 1 femme = 1 sage-femme » permet une sécurité physique et émotionnelle des naissances.


Aujourd’hui, je suis sage-femme libérale pratiquant l’accompagnement global.


Battons pour que la maltraitance s'arrête !

Battons nous pour que les naissances soit sécuritaire et respéctée!


Belle journée à tous

Charlotte






293 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout